Champs de bataille : VieIl Armand

03 septembre 2021

Bienvenue soldat !

Notre deuxième avant-première pour Operation III est ici et nous sommes ravis de vous présenter Vieil Armand. Inspirée par le conflit pour le sommet du Hartmannswillerkopf, cette carte introduira un tout nouveau biome rempli de collines enneigées, d’affleurements rocheux et de structures en pierre. Tout au long de la première guerre mondiale, les armées françaises et allemandes se sont affrontées sur la montagne pour tenter de prendre le contrôle du point de vue, les deux camps remportant des batailles et prenant le contrôle pendant un certain temps.

Déployé dans un nouveau champ de bataille sans précédent, Vieil Armand offre un nouveau terrain qui met l’accent sur la verticalité, avec des élévations et des distances d’engagement variables qui ajoutent une nouvelle expérience à Beyond The Wire.

Le Vieil Armand ayant été fréquemment contesté pendant le conflit, un effort important a été fait pour sécuriser le sommet de la montagne. Un établissement ressemblant à un fort a été construit, avec des défenses solides et des positions de tir idéales.

Profitant de l’environnement naturel, les forces allemandes ont construit des bunkers dans la roche, couvrant les approches du sommet. Les trous d’obus jonchent le sol autour de cette position, obligeant les attaquants à surmonter le terrain ondulé et les tranchées peu profondes pour avancer.

Les unités d’infanterie qui cherchent à se repositionner peuvent suivre les anciens chemins de montagne qui offrent une certaine sécurité lorsqu’on cherche à surprendre l’ennemi. Les équipes de défense voudront verrouiller les voies d’approche avec l’aide des sections d’appui-feu pour bloquer les flancs vulnérables.

Le ravitaillement est acheminé vers la base par un système de chariots et de poulies et par une seule ligne de chemin de fer, qui arrivent tous deux sur le côté nord de la crête. Offrant un accès rapide à la fois vers le haut et vers le bas de la montagne, les équipes qui contrôlent ce point auront du succès dans leur progression sur le terrain.

De courts tronçons ont été percés dans la roche, ouvrant des voies plus rapides pour traverser le pic. Les soldats trouveront de nombreuses entrées dans la zone menant à la montagne, l’une d’elles révélant une cage d’ascenseur avec une plate-forme de chargement, utilisée pour transporter des hommes, des équipements et des fournitures.

Un tel environnement rend le creusement de tranchées difficile. Lorsque c’est possible, des voies de tranchées courtes et peu profondes montent et descendent le long de la colline avec des murs renforcés de pierres. Certaines parties du réseau sont recouvertes de métal et de filets afin d’essayer d’obscurcir les mouvements des soldats.

Afin d’optimiser l’utilisation de la position, les ingénieurs ont érigé de solides tours de guet qui ont permis d’améliorer les lignes de vue sur les terres en contrebas. D’autres défenses encerclent la tour, permettant aux défenseurs de repousser les attaques de l’infanterie.

L’opération III : Les 100 jours du Canada se profile à l’horizon. Restez donc à l’affût pour avoir un aperçu du nouveau contenu et des nouvelles fonctionnalités de la mise à jour. Rendez-vous dans les tranchées, soldat !

© 2020 – 2021 Beyond The Wire France – Tous droits réservés. – La communauté Beyond The Wire France n’est en aucun cas affilié, sponsorisée ou approuvé par RedStone Interactive